Dans le domaine informatique, on sépare souvent les compétences – et les gens – par domaine technique et fonctionnel.
Si vous possédez plus de compétences techniques, alors vous êtes un « techos » sinon vous êtes « fonctionnel ».

Mais, qu’est-ce qui se cache derrière ces mots qui paraissent si simple ?

  • technique : technologie (dev, architecture), environnement de dev, langages, etc. => plus proche de la mise en oeuvre de la solution répondant à des besoins métiers
  • fonctionnel : rédaction spec, règles de gestion, testing, etc… => plus proche du métier

Ceux qui possèdent des compétences techniques sont plus faciles à identifier. En effet, on les dénomme sous architecte, développeur senior PHP, développeur junior Java, etc.
Alors que ceux qui possèdent des compétences fonctionnelles sont plus difficiles à « catégoriser ».

A-t-on déjà recherché un « concepteur fonctionnel en Télécom » ou bien de « spécificateur fonctionnel en Banque » ?
Pour cause, dans le cursus d’un ingénieur en informatique, un ingénieur d’études et développement doit savoir rédiger des spécifications, établir un document de conception de la solution, etc.
Dès lors, peut-on revendiquer une expertise sur de telles tâches si tout ingénieur peut le faire et qu’il n’y a pas de degré de connaissances sur le sujet ?

Les seuls intitulés d’offres d’emploi fonctionnels que j’ai pu apercevoir sont à la recherche « Ingénieur Qualité », « Ingénieur Test », « Expert fonctionnel » et de « Business Analyst »

Autant les termes d’ingénieur qualité et test sont assez explicites, sans  pour autant être exhaustif, autant que doit savoir faire un expert fonctionnel ou un Business Analyst ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *